Bio-santenature.com » Nature » Handicap : qu’est-ce qu’on appelle handicap ?

Handicap : qu’est-ce qu’on appelle handicap ?

Handicap désigne l’incapacité d’une personne de vivre et interagir normalement avec son milieu ou son environnement, cela peut être dû à des déficiences physiques, mentales ou encore sensorielles.

Pour l’anecdote, le mot handicap vient de l’anglais “hand in cap” qui veut dire main dans le chapeau, en référence à un jeu anglais qui se jouait à l’aveugle.

Dans cet article, nous vous parlons des handicap et de quelques types des handicaps communs.

L’handicap mental

Nous considérons que la désignation “handicap mental” est trop générale, nous préférons alors distinguer les handicaps comme suit :

  • Les déficiences intellectuelles : on considère qu’une personne est touchée d’une déficience intellectuelle si son QI est inférieur à 69. Cet handicap touche à peu près 1 à 3% de la population mondiale. Il y a longtemps cet handicap été appelé arriération mentale. Cet handicap peut s’installer d’emblée lors du développement psychique de l’enfant, comme il peut surgir suite à une épilepsie grave, par exemple.
  • Le syndrome de l’X fragile : les garçons sont deux fois plus touchés par ce type de déficience que les filles (un garçon sur 4000 contre 1 fille sur 8000) , seulement dans 10% des cas du syndrome de l’X fragile, la déficience intellectuelle est grave (QI inférieur à 40), dans les autres cas on observe une difficulté d’apprendre, une anxiété sociale et parfois de l’automutilation.
  • Les déficiences psychiques : comme l’autisme, la schizophrénie et les troubles obsessionnels compulsifs (OCD), ces troubles concernent la vie relationnelle, la communication et le comportement. Nous estimons que ces personnes doivent être distinguées pour mieux les traiter. Cependant, il y a très peu de maisons d’accueil pour ces personnes.

L’handicap physique

On distingue d’habitude trois grands types d’handicap physique :

  • L’infirmité motrice cérébrale : ces handicaps touchent 3 enfants sur 5000 et ils résultent d’une lésion cérébrale avant ou lors de la naissance, ça peut aller d’une tétraplégie à une marche difficile. Cet handicap peut causer de la gêne selon le degré de sévérité.
  • Déficiences viscérales et générales : les conséquences d’un cancer, d’une insuffisance cardiaque ou respiratoire ainsi que les épilepsies graves et répétées peuvent avoir un grand impact, comme la perte de la parole ou un retard mental.
  • Handicap moteur ou déficiences motrices : un cas d’handicap très commun, et difficile à vivre, même si, avec l’avancée de la technologie, les personnes atteintes ne souffrent plus autant qu’avant. 1.5% de la population mondiale en souffre de façon isolée, mais si on associe cet handicap à d’autres déficiences, 4% de la population en est atteinte.

Il arrive parfois qu’un handicap n’est pas seul mais associé à d’autres handicaps, on appelle une personne atteinte de plusieurs handicaps un personne polyhandicapée.